Des revenus substantiels et un achat plaisir

Investir dans une petite surface, un studio à la montagne, par exemple s’avère avantageux, car très rémunérateur, une façon comme une autre de s’offrir un pied à terre pour un prix défiant toute concurrence, les loyers pouvant parfois payer une bonne partie du crédit.

Des idées reçues inexactes et pourtant accréditées

Certains diront que les loyers ne sont possibles que pendant quelques quatre à cinq mois au cours de l’année. C’est, évidemment, sans compter sur les vacances d’été à la montagne de plus en plus prisées par les français. La raison ?, les prix, à cette époque de l’année même s’ils semblent encore un peu élevés (consulter le haut de gamme des chalets de luxe à Courchevel), ils le sont, en tout cas, beaucoup moins qu’au bord de la mer dans le midi ou les locations atteignent des sommets en été. Mais, il ne faut pas oublier que toutes les stations ne sont pas ouvertes pendant les mois de juin, juillet, août et septembre, indispensable, donc, de se renseigner au préalable avant d’envisager une quelconque acquisition.

Les conditions à remplir

  • Les petites stations ne sont pas trop chères à l’achat par rapport à Méribel par exemple (tendances immobilières Méribel) et, donc, la location d’un bien est raisonnable pour une clientèle intéressée par le ski, mais aussi par d’autres opportunités comme le thermalisme, dans ce cas précis, on peut raisonnablement tabler sur 22 semaines de rentabilité financière. Les propriétaires auront tout le loisir de s’approprier les semaines restantes s’ils le désirent.
  • Plus l’apport principal est important, plus le rendement locatif est avantageux pour le propriétaire, il ne faut pas oublier ce paramètre pour réussir un placement digne de ce nom et profiter du plaisir qu’offre la montagne en même temps.
  • Le studio est une valeur sûre, les loyers étant moindres et ils offrent le plus souvent plusieurs couchages partant du principe que les locataires ne font que dormir dans l’appartement et n’exigent pas d’avoir de grandes surfaces.

Qu’en attendre ?

La rentabilité locative peut atteindre les 4,5 à 5 % si le lieu est bien choisi, alors que le rendement de l’assurance-vie ou des produits financiers est nettement plus bas, l’hésitation ne semble pas ou plus de mise à ce sujet !

La clientèle est nombreuse, car internationale, (avec notamment les russes qui envahissent le marché), indépendamment des européens qui sont des habitués des stations.

La vigilance est de mise pour bien louer son studio pendant les deux saisons (hiver et été) et profiter pleinement des jours restants dans un environnement agréable.