Le dossier de location permet de démontrer à son futur bailleur qu’on est un locataire exemplaire. Sa constitution est donc essentielle étant donné le nombre pléthorique de candidats sur le marché du logement. Voici quelques conseils et astuces pour préparer un dossier de location solide afin d’être choisi par le loueur.

Le contenu du dossier

Pour toute location de maison ou d’appartement, le locataire et la personne qui se porte caution doivent fournir au propriétaire un dossier de location.
Il doit comporter :

  • Les photocopies d’une pièce d’identité ou livret de famille
  • Les bulletins de salaire des trois derniers mois
  • Le contrat de travail ou de l’attestation d’employeur
  • Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB)
  • Le dernier avis d’imposition d’impôts locaux ou d’impôt sur le revenu
  • Les trois dernières quittances de loyer de la précédente location ou l’attestation du précédent bailleur qui indique que le locataire est à jour de ses loyers et de ses charges.

Si le locataire est étudiant, sa carte scolaire et son certificat de scolarité de l’année précédente ou en cours sont exigés. Un artisan doit présenter l’extrait D1 original du Registre des métiers.
Les étrangers peuvent présenter une carte de séjour temporaire, de résident ou de ressortissant d’un État membre de l’UE (Union Européenne) ou de l’EEE (Espace Economique Européen).
Pour les cautions personnes morales, le dossier doit comporter un extrait Kbis original de moins de 3 mois de la société ou des documents qui témoignent de l’existence légale de l’entreprise.

Les documents interdits

La loi interdit au bailleur d’exiger de son futur locataire certains dossiers confidentiels. Le candidat peut toutefois les insérer dans le but de gagner sa confiance.
Ce sont, entre autres :

  • Un casier judiciaire
  • Une carte d’assuré social
  • Un relevé de compte (bancaire ou postal)
  • Une attestation de bonne tenue du compte bancaire ou postal
  • Une attestation d’absence de crédit en cours
  • Une demande de production de plus de deux bilans pour les travailleurs indépendants
  • Un contrat de mariage
  • Un certificat de concubinage
  • Un jugement de divorce
  • Un chèque de réservation de logement

Des dossiers supplémentaires (non obligatoire)

L’intérêt de cette opération est de convaincre le bailleur, d’où la nécessité de concevoir un dossier en  béton. Le candidat peut insérer dans son dossier une lettre d’engagement de la personne qui se porte caution pour lui. Cette lettre doit affirmer le type de caution.

  • La caution simple : dans ce type de caution, la justice intervient pour la caution à payer.
  • La caution solidaire : la personne qui se porte caution s’engage à payer sans intervention de la justice.

Le candidat peut rédiger une page de garde qu’il insérera soigneusement dans une pochette colorée.  Il doit par ailleurs être respectueux, courtois et sympathique envers son futur bailleur. Il faut savoir que lorsque les dossiers sont tous intéressants, le propriétaire se réfère souvent à ces critères.

Qui peut vous aider à constituer votre dossier ?

Le candidat peut constituer lui-même son dossier ou consulter des experts en la matière, entre autres des agences immobilières, en visitant le site d’Axium, je suis tombé sur un outil en ligne assez sympa pour constituer un dossier de location. Cette agence immobilière connait les documents nécessaires pour séduire le bailleur. Il se peut aussi qu’elle connaisse de nombreux bailleurs étant donné qu’elle travaille dans le secteur du logement et de l’immobilier en général.