Une agence immobilière assure la liaison entre les acquéreurs et les vendeurs de biens immobiliers. Elle collabore avec des différents individus et institutions dans la réalisation de ses activités. Parmi eux, on cite un mandataire immobilier indépendant, qui joue un rôle essentiel dans les transactions. Mais qui est ce professionnel, en réalité ?

La qualification d’un mandataire immobilier indépendant dans l’immobilier

Différent d’un agent immobilier, un mandataire immobilier indépendant a un statut d’un démarcheur commercial. Il ne dispose pas d’une carte professionnelle ni d’une carte T. Afin de pouvoir opérer dans le secteur, il doit collaborer avec un agent immobilier, en souscrivant un contrat avec ce dernier. Cela lui permet de se servir de sa carte professionnelle, ainsi que d’être en liaison avec lui. En outre, il peut également s’adhérer au sein des réseaux d’agents immobiliers ou d’agents indépendants.
Malgré cela, dans les limites de la profession commerciale, il doit s’inscrire au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux). Toutefois, ce professionnel n’est pas en mesure de disposer d’un bureau ou d’une agence commerciale. Il doit donc opérer chez lui ou auprès d’une agence immobilière. Par ailleurs, il a les rôles identiques à ceux d’un agent immobilier, en assurant la liaison dans les transactions immobilières. Il peut organiser des visites, informer les consommateurs par téléphone, signer un mandat et conclure la vente des biens immobiliers.

Les pratiques d’un mandataire immobilier indépendant

Malgré son statut indépendant, il se peut qu’il soit salarié dans une agence immobilière. Mais cela se fait rare, car la majorité d’entre eux ambitionne leur indépendance. En général, afin d’assurer leur liberté et d’opérer légalement, il s’associe avec un réseau d’agences ou un agent immobilier. Il peut donc effectuer les rôles qu’un agent immobilier, à l’exception la rédaction d’un compromis de vente. Pour cela, il doit faire appel au réseau d’agents, auquel il s’est adhéré.
En matière d’honoraire, il facture moins qu’une agence immobilière, cela incite les clients à trouver un mandataire immobilier indépendant. Cela représente un énorme avantage pour les clients, car son recours coûte souvent 70 % de l’honoraire des agences. Cela est dû à l’absence des versements de commission, de plus 50 %, à l’agence, que les agents immobiliers doivent réaliser. Toutefois, il doit verser une part à l’agence ou l’agent auquel il s’affilie.

Les critères requis afin d’exercer en tant qu’un mandataire immobilier indépendant

Afin d’exercer en tant qu’un mandataire immobilier indépendant, un individu doit parcourir une intégration dans les techniques de l’immobilier. Il n’est pas donc contraint de disposer d’une expérience acquise auprès d’une agence immobilière. Toutefois, un bon nombre d’agents immobiliers, travaillant au sein d’une agence, se reconvertissent en un mandataire immobilier indépendant. C’est en raison de la liberté et les différents avantages perçus, par rapport à un agent immobilier dépendant. Il leur est facile donc d’opérer en tant qu’un mandataire immobilier indépendant.
Toutefois, aucune formation particulière ni un niveau scolaire spécifié n’est nécessaire afin d’opérer cette profession. Par contre, certaines qualités sont exigées par les réseaux d’agences et le RSAC, afin d’exercer et s’y adhérer. Un prétendant doit donc avoir une grande capacité d’organisation, une bonne dose de dynamisme et un meilleur sens de contact.